L’imam Mohamed Khattabi sera jugé pour agression sexuelle sur mineure

L’imam Mohamed Khattabi est accusé d’avoir utilisé le prétexte d’un rituel religieux pour agresser sexuellement sa belle-fille, alors mineure. Le procès est prévu en janvier 2021 à Montpellier. « Nous voulons libérer la parole », explique le collectif qui accompagne la plaignante. Reprise d'une enquête publiée par notre partenaire Mediapart.

Elles et ils ont souhaité s’exprimer dans un contexte politique peu évident, où s’entremêlent la survenue d’attentats, le projet de loi sur le séparatisme - rebaptisé projet de loi confortant le respect des principes de la République - et des amalgames sur l’islam. « Nous ne sommes pas là pour juger une religion mais un homme », lâche d’emblée Mohssin, membre d’un collectif citoyen qui vient en aide à des personnes de toutes confessions dans le quartier populaire de La Paillade, à Montpellier.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.