Com, Dem, Lien : ces projets routiers d’hier qui butent sur les enjeux d’aujourd’hui

Hérités du siècle dernier, ces grands projets routiers qui entourent l'agglomération montpelliéraine ont été source de débats lors de la campagne des municipales. Mais l'enjeu environnemental pourrait bien rebattre les cartes de ces histoires sans fin, 20 ou 30 ans après leurs premières esquisses.

Com, Dem, Lien... Dans les années 80 et 90, ces grands projets résumés en une ou deux syllabes promettaient de contourner la ville de Montpellier de bout en bout en un battement de cil. Jusqu'en 1986, il faut se souvenir que la fontaine des Trois Grâces, place de la Comédie, faisait encore office de rond-point. Autrefois symbole d'émancipation et de liberté, le véhicule individuel est devenu synonyme de dépendance, de pollution et de pompe à fric. Mais faute d'alternative, difficile de s'en passer.

Com : après la
« gloire », la « vigilance »

Le 7 septembre dernier, l'enquête publique du Contournement ouest de Montpellier (Com) touchait donc à sa fin dans une atmosphère électrique. Militant de Greenpeace et membre du collectif Montpellier respire, Marc-Axel fulmine. « On estime à 67 000 le nombre de décès prématurés liés à la pollution de l'air en France chaque année ! Ce projet n'a jamais été remis aux goût du jour, et ne répond pas aux enjeux actuels », peste-t-il.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.