A l’université Paul-Valéry, les examens en distanciel exacerbent les tensions entre la présidence et les étudiants

Un Conseil des études et de la vie universitaire (Cevu) interminable (6h), un dialogue de sourds, des modalités d'examens en distanciel votées à l'arrachée, une atmosphère pesante... A l'université Paul-Valéry de Montpellier, entre la présidence. les enseignants et les étudiants, le divorce est consommé. Les épreuves du second semestre, elles, débutent ce mercredi 6 mai.

Des examens, quoi qu'il en
coûte ? C'est un peu ce que reprochent les étudiants de l'université
Paul-Valéry – Montpellier 3 à la pr . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.