De gauche à droite, la gratuité des transports bouleverse les traditionnels clivages

La gratuité des transports en commun, un marqueur politique ? De gauche à droite, plusieurs candidats aux élections municipales de mars prochain s’emparent du sujet. Ainsi, certains clivages traditionnels s’effacent au profit d’autres plus inattendus. Panorama des diverses positions sur la question, à Montpellier et dans l'Hérault.

En septembre dernier, à Montpellier, le
socialiste Michaël Delafosse a surpris, même dans sa propre famille politique.
Le président du groupe municipal d’opposition La gauche pour Montpellier a fait
sa rentrée sur la gratuité des transports publics. Le candidat à la mairie n . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.