[DIAPOSONORE]
Gambetta : autopsie d’un quartier populaire en centre-ville de Montpellier

Des personnes en grande difficulté, des migrants venus de l'Europe de l'est, des ventes à la sauvette de cigarettes... Mais aussi des commerçants, des snacks, un tissu associatif important... Ou encore un terrain de chasse pour des investisseurs immobiliers. C'est un peu tout ça à la fois le Cours Gambetta, en centre-ville de la capitale héraultaise. Ou l'un des meilleurs symboles d'un quartier populaire en proie avec les tensions de son époque qui appréhende petit à petit le phénomène de la gentrification.

Pour en parler, cette semaine Le d'Oc vous propose un reportage dans un format singulier.

Par Lucie Lecherbonnier, Gavriel Fradin et Xavier Malafosse.

 


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

4 commentaires sur “[DIAPOSONORE]
Gambetta : autopsie d’un quartier populaire en centre-ville de Montpellier

    1. Evidemment, nous en sommes bien conscients. Nous travaillons chaque jour pour maintenir notre promesse autour d’une ligne éditoriale forte : proposer « un autre regard sur Montpellier et sa région » en toute indépendance. Nous devrions monter en puissance à partir de septembre, notamment dans le cadre de la couverture des prochaines élections municipales.

Laisser un commentaire