Un milliardaire rembourse des prêts d’étudiants.
Et pendant ce temps, Mohed Altrad…

Robert F. Smith est un homme d’affaires américain qui a créé un fond d’investissement spécialisé dans le financement de start-up. Sa fortune est estimée à plus de cinq milliards de dollars. Il vient de se faire remarquer car, le 19 mai, il a annoncé supprimer les dettes de 396 étudiants afro-américains de l’université Morehouse à Atlanta, en Géorgie. Son but : aider à améliorer la vie d’autres Noirs américains. Ces jeunes qui s’apprêtent à entrer dans la vie active se rappelleront de leur remise de diplôme.

Pendant ce temps, dans le sud de la France, à Montpellier, un autre milliardaire continue de s’illustrer. Et de s’interroger : « Suis-je l’homme de la situation ? » En effet, l’industriel Mohed Altrad a passé une grande partie de son week-end à dédicacer ses romans à La comédie du livre. Son entourage saluant la grande popularité de l’auteur milliardaire. La manifestation a même été l’occasion de serrer la main de Philippe Saurel, le maire de Montpellier. Mais Mohed Altrad attend toujours que la mairie lui cède le stade de rugby. Car pour le chef d’entreprise, président du Montpellier Hérault Rugby, l’important serait d’acquérir un équipement sportif. Chaque milliardaire a donc ses priorités.

 

***

 

Mohed Altrad chez les maçons au Club 50

L’homme d’affaires montpelliérain Mohed Altrad est convié ce jeudi à déjeuner au restaurant Terminal #1 des frères Pourcel. Il sera en compagnie des différentes personnalités du Club 50 qui regroupe le gratin de la franc-maçonnerie locale. Il a été invité par le président Gilles Boulet, l’ancien directeur du cabinet d’Hélène Mandroux à la mairie de Montpellier et ex-directeur de la communication au CHU de Montpellier. Il devrait évoquer les raisons de sa probable candidature aux prochaines élections municipales. Et comme la majorité des candidats, il se présente chez les frères influents de la capitale héraultaise.

 

***

 

Véronique Pérez, première sortie en tant qu’adjointe, première fake news

Pour sa première sortie médiatique, la toute nouvelle adjointe au maire de Montpellier en charge du commerce, Véronique Pérez, s’est faite remarquer. Alors que la municipalité n’a pas déposé le dossier pour que les commerçants du centre-ville soient indemnisés par l’Etat après les difficultés subies par le mouvement des « gilets jaunes », l’élue a souhaité éteindre la polémique. Mais le transfuge du parti socialiste l’a fait de manière hasardeuse puisque ses propos ont rajouté de la confusion à l’incompréhension qui planait déjà. « A ma connaissance, c’était aux chambres de commerce et de l’industrie de porter ce dossier. Et la CCI Hérault ne l’a pas fait », explique-t-elle dans Midi Libre du 16 mai 2019. Faux ! Le cahier des charges de l’appel d’offres est formel : ce sont les collectivités locales qui doivent candidater. En France, 34 communes ont pu bénéficier des 5,49 millions d’euros débloqués par l’Etat. Et Montpellier n’apparaît pas dans cette liste.

 

***

 

Christophe Cour candidat à la mairie de Montpellier

L’ancien adjoint au maire de Montpellier, qui siège désormais dans l’opposition municipale, prépare l’avenir. Membre d’aucun groupe politique, ni au conseil municipal, ni à la métropole, le chef d’entreprise du centre-ville devrait convoquer prochainement la presse pour une grande annonce : sa candidature pour aller conquérir l’Hôtel de Ville. Selon lui, « au niveau du social, de l’environnement, de l’économique, on ne peut plus tomber aussi bas ! » Un temps proche de La République en marche, Christophe Cour n’a jamais vraiment semblé s’impliquer sur la durée dans un collectif politique. Du coup, l’élu reprend l’adage bien connu des barons locaux, on est mieux servi que par soi-même !

 

***

 

L’eurodéputée RN France Jamet grande absente des bancs du Conseil régional.

La numéro 20 de la liste portée par Jordan Bardella pour les élections européennes fait partie des mauvais élèves en matière d’assiduité au Conseil régional d’Occitanie. Selon nos confrères de Médiacités, la montpelliéraine France Jamet n’aurait assisté qu’à 10 des 38 réunions régionales en 2018, soit un taux d’absentéisme de 65,79 %. Sur les 28 élus régionaux peu assidus, 9 sont encartés au Rassemblement national. Le Conseil régional d’Occitanie est le seul à rendre public, sur demande, la liste de ses élus absentéistes.

 

***

 

Le d’Oc partenaire du film L’époque

Notre média indépendant en ligne est partenaire du documentaire L’époque réalisé par Matthieu Bareyre. Le long-métrage sera diffusé ce mercredi 22 mai au cinéma montpelliérain Le diagonal, à 18h10. Le film illustre l’univers de la jeunesse parisienne, plutôt la nuit, entre les attentats de Charlie en 2015 et les élections présidentielles de 2017. La projection sera suivie d’un débat en présence de La Cimade et de la FCPE 34.

 

Photo à la une : Xavier Malafosse

 

Lire aussi :

FN : France Jamet a-t-elle été l'assistante fictive d'une eurodéputée hors-sol ?


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

Laisser un commentaire