Championnat du cumul dans le temps : dans l’Hérault, les médaillés sont…

S’inspirant du travail du site d’investigation Médiacités, Le d’Oc vous dévoile son classement des cumulards dans le temps. Avec 76 ans de mandats électifs, le socialiste Kleber Mesquida, président du conseil départemental de l’Hérault, hérite de la médaille de bronze. En seconde position, on retrouve François Liberti, le conseiller municipal communiste de Sète atteignant 79 ans. Enfin, la palme d’or revient à Yves Piétrasanta, le conseiller municipal de Mèze qui comptabilise 103 ans de mandats – et d’indemnités qui vont avec. Mais notre étude révèle bien d’autres pépites, peu reluisantes pour notre démocratie. Par exemple, les dix premiers élus cumulent à eux seuls 641 années de mandats ! Trois d'entre eux ont accepté de répondre à nos questions. Et ils assument tous, presque fiers d'apparaître dans notre palmarès. 
 
En France, le cumul de mandats électoraux fait régulièrement débat dans l’opinion publique. Depuis la loi du 14 février 2014, un parlementaire de l’Assemblée nationale ou du Sénat ne peut plus cumuler avec un poste au sein de l’exécutif d’une collectivité (municipalité, conseil départemental ou régional). Terminé donc la célèbre fonction de "député-maire" ! Il peut toutefois continuer à siéger dans l’assemblée locale, même s’il ne fera pas partie de la gouvernance. S'il s'agit certes d'un progrès en matière de démocratie, l’avancée reste mesurée.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.