Urbanisme : les hauts et les bas de Lattes

Plus de deux ans que Cyril Meunier s’empêtre dans son projet « Les Hauts-de-Lattes ». Alors que ce vaste programme d’aménagement imaginé sous Georges Frêche est engagé depuis 2016, les déconvenues ne cessent de pleuvoir sur le maire. Pétition des citoyens, intervention de la Préfecture, recours contre la modification du PLU, permis de construire annulés, mauvais coup de la métropole de Montpellier... Il aura tout vu l’édile avant d’exposer, finalement, à ses administrés, le 14 mars dernier, des « Hauts de Lattes » revus à la baisse.  Cette semaine Le d’Oc revient sur cette saga et vous dévoile les dessous chaotiques d’un programme immobilier qui divise la commune.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.
Facebook
Twitter