Le TGI de Montpellier regrette que Stéphanie Jannin ait donné
« une image négative de la politique »

« Relaxe partielle », « Tout ça pour ça », « une affaire qui fait pschitt »… Une partie de la presse montpelliéraine a usé d’une grande pudeur avec le résultat du procès pour prise illégale d’intérêt de l’adjointe au maire Philippe Saurel. Ce dernier a même profité de l’occasion pour lui réattribuer ses fonctions au sein de son exécutif à la Ville comme à la métropole. Plusieurs élus de la majorité municipale se sont alors engouffrés dans la brèche pour saluer « l’honnêteté » de leur collègue. Pourtant, Stéphanie Jannin a bien été condamnée par le tribunal correctionnel de Montpellier à 5 000€ d’amende. Le d’Oc a d’ailleurs pu consulter le jugement qui n’est pas toujours très tendre avec la prévenue. Il remet clairement en cause la conduite d’une politique autrement, promesse de la campagne de 2014 portée par la liste qui s’est emparée du pouvoir municipal. Explications.


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

Laisser un commentaire