l'homme déconstruit
Divers
 

Qui est  » l’homme déconstruit  » par Sandrine Rousseau ?

Au fur et à mesure des années, voire des siècles, nous avons pu constater comment la relation entre les hommes et les femmes a pu évoluer et changer. C’est Sandrine Rousseau, en présentant l’homme déconstruit avec lequel elle partage sa vie qui semble avoir mis en lumière un tout nouveau concept.

 

Qu’est-ce qu’un homme déconstruit ?

 

Avec sa présentation de l’homme déconstruit, Sandrine Rousseau semble avoir ouvert les portes à une nouvelle vision masculine vis-à-vis des relations entre les genres.

 

La théorie de l’homme déconstruction

Le terme de déconstruction comme nous pouvons l’entendre ici aux sujets des hommes est un terme qui désigne tout un processus de réflexion et de prise de recul concernant son schéma d’éducation. Ce tout nouveau mode de pensée n’a jamais été aussi moderne puisqu’il permet de s’affranchir petit à petit des normes traditionnelles qui régissent les relations entre les hommes et les femmes. 

 

En somme, avec l’homme déconstruit, ce sont des années voire des siècles de domination masculine qui sont remis en question. Alors que le genre masculin semblait s’installer confortablement dans cette pensée, le voilà à la recherche d’une répartition des tâches domestiques de façon à ce que la vie quotidienne soit plus égalitaire ! Mais ça ne s’arrête pas là. Le prisme familial est lui aussi questionné tout comme le sont les questions de communication conjugale, la sexualité, le sexisme.

Lisez aussi :  Restaurant Maison Anamour : quels sont les avis ?

 

Pourquoi Sandrine Rousseau a-t-elle tant fait parler d’elle ?

Lorsque l’on remonte le temps jusqu’au moins les années 60, nous pouvons facilement nous rendre compte comme la femme ne cesse d’évoluer et de s’affirmer. Nous sommes passées d’une ménagère dépendante des activités de son mari et de ses enfants jusqu’à une femme libre et indépendante financièrement à qui rien ne semble faire peur. 

 

Sans vouloir lancer sur la table une généralité débordante, il a été rare de voir des hommes convaincus que la dominance masculine restait encore bien trop présente dans la société et particulièrement au sein de certains foyers. Sandrine Rousseau, économiste et écologiste de notre temps, a justement remis en cause cela par sa présentation de « l’homme déconstruit ». Oui, la mentalité masculine aussi évolue et oui, des hommes acceptent que leurs rôles et la place qu’ils occupent dans la société moderne, soit égalitaire entre les hommes et les femmes.

 

L’homme déconstruit de Sandrine Rousseau

 

Bien que l’homme déconstruit dont parle Sandrine Rousseau soit l’homme avec lequel elle partage sa vie, il ne faut tout de même pas oublier que ce concept existe aussi dans la mentalité actuelle.

 

La déconstruction n’est pas une dévalorisation

Portés par l’envie de voir les choses évoluer, de nombreux hommes assument l’évolution de leur mentalité. Il n’est pas question de remettre en question la valeur ou la virilité des hommes mais plutôt de questionner leur rôle au sein du couple, dans la vie quotidienne, dans le cocon familial. Ils l’ont bien compris. 

Lisez aussi :  Où trouver une machine pour changer les pneus ?

 

Alors que l’idée de déconstruction semble rejoindre un mode de pensée féministe sur les questions d’égalité des sexes, doit-on forcément l’être pour imaginer un changement ? Si Sandrine Rousseau a pu faire face à de nombreuses critiques concernant ses propos, c’est parce que l’idée de l’homme déconstruit a fait peur à certains qui se sont vus touchés et dévalorisés dans leur virilité. Mais pourquoi être l’égale de la femme est-ce si dévalorisant ?

 

Ceux qui suivent Sandrine Rousseau

Grâce aux études qui ont été faites, il a été rapide de constater que les principaux intéressés à ce sujet ne sont pas des hommes féministes. En effet, l’homme déconstruit cherche généralement à dépasser les modèles traditionnels de la famille et du couple grâce au mode de vie qu’il lui inspire cette nouvelle façon de penser. La vie conjugale et le concubinage semblent être des modes de vie qui font du bien aux jeunes générations puisque, vivant eux-mêmes avec des femmes détachées des schémas passés, ils se voient adopter un tout nouveau mode de vie, en totale adaptation avec la société moderne, son fonctionnement et ses besoins. 

 

Sandrine Rousseau, en pensant dire une anecdote futile, a finalement été à l’origine de nombreuses études et de multiples débats questionnant le changement des mentalités. 

 

L’homme déconstruit, vous connaissez ? Découvrez-en plus ici

Articles sur le même sujet :

Ajouter un commentaire