Violences sexuelles sur mineures : six mois après les révélations, le BCAM se relève dans la douleur

En septembre 2020, le club d'athlétisme de Béziers BCAM était sous le feu des projecteurs après des plaintes pour viol et agressions sexuelles sur mineures à l'encontre d'un ancien entraîneur. Mais si le trentenaire a quitté le club depuis 2015, l'onde de choc n'a pas épargné les encadrants de l’association sportive, qui tentent de relever le club malgré des dissensions internes.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.