ENSAM : Le ministère de la Culture reprend la main et sanctionne l’emprise du duo Brion-Nourrigat

L’enquête administrative diligentée par le minstère de la Culture confirme le tableau noir révélé par le diagnostic sur les risques psychosociaux au sein de l’école d’archi de Montpellier. Un rapport qui pointait la déficience du management, des arrangements entre amis et des situations de harcèlement moral et sexuel.

Aujourd’hui, Roselyne Bachelot semble déterminée à revoir le fonctionnement de l’Ensam et préparer une rentrée universitaire 2021 dans un climat plus apaisé. Parmi ses premières mesures : stopper la mainmise sur l’établissement du couple Elodie Nourrigat et Jacques Brion, co-fondateurs de l’agence NBJ.

Le ministère de la Culture passe à l’action. Bien qu’informé depuis plusieurs années de la situation délétère qui règne au sein de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Montpellier (Ensam), les services de Roselyne Bachelot  adoptent une nouvelle attitude et serrent la vis.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.