Le sulfureux professeur montpelliérain Jean-Luc Coronel de Boissezon se recase dans l’école de Marion Maréchal

Bien que renvoyé devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences envers des étudiants occupant un amphithéâtre de la fac de droit de Montpellier, Jean-Luc Coronel de Boissezon poursuit l’enseignement. Il vient d’être recruté dans le secteur privé par Marion Maréchal, petite fille de Jean-Marie Le Pen, pour intervenir à l’Issep de Lyon.

L’extrême droite sait faire esprit de corps . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.