Municipales 2020 : le flop du Rassemblement national dans l’Hérault

Gonflé à bloc après des scores très importants aux élections présidentielles et européennes dans le département, et malgré la stratégie d’union des droites menée par Robert Ménard depuis son fief de Béziers, le parti de Marine Le Pen essuie un échec cuisant dans l’Hérault. Les raisons d’un fiasco que personne n’avait vu venir.

« Si tu te crois si grand après ta victoire, mesure ton ombre », lançait Archidamos, roi de Sparte, à Philippe, père d’Alexandre le Grand. Une sentence qui . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.