Sète : François Commeinhes, 20 ans de règne remis en jeu

Opportuniste et dénué de pensée politique pour les uns, chaleureux et pragmatique pour les autres, François Commeinhes, 71 ans, soutenu par LR et LREM, tentera, dimanche, de conserver son fauteuil à la mairie de Sète. Un poste qu’il avait arraché des mains des communistes et de François Liberti en 2001. Pour cela, il devra remporter la triangulaire qui l’oppose à une gauche rassemblée et à son ancien adjoint soutenu par le RN.

On raconte souvent de lui qu’il a donné naissance à une bonne partie des Sétois. Les mauvaises langues diront « à ses électeurs ». En arpentant les hauteurs du mont Saint-Clair ou en discutant aux halles, nombreux sont ceux à connaître « personnellement » François Commeinhes. Pour beaucoup, il n’est pas seulement « Monsieur le maire », il est aussi et surtout celui qui, de ses mains, à fait naître un frère, un voisin, une amie. « Ça crée des liens… quasi mystiques ! », grince un opposant politique à qui le premier tour des municipales n’a pas fait de cadeau. 

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.