Interpellation musclée à Béziers : l’autopsie confirme l’asphyxie

Après Adama Traore et Cédric Chouviat, Mohamed Gabsi ? Le 8 avril dernier, ce trentenaire décédait après une interpellation musclée par la Police municipale de Béziers pour non respect du couvre-feu imposé par la mairie de Robert Ménard. Et contrairement à ce qui avait été annoncé mi-avril, les conclusions du rapport d'autopsie, que Le d'Oc a pu consulter, confirment bien la violence de l'arrestation.

Les derniers éléments de l'enquête sur le décès du biterrois Mohamed Gabsi . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.