Dans l’Hérault, l’épidémie de Coronavirus révèle un système carcéral à bout de souffle

A Villeneuve-lès-Maguelone et Béziers, établissements confrontés à la surpopulation carcérale, détenus et surveillants pénitentiaires doivent désormais affronter l'épidémie de Coronavirus. Manque de matériel de protection, hiérarchie qui fait la sourde oreille et privation de liberté supplémentaire, la crise sanitaire exacerbe les tensions au sein des prisons héraultaises.

L’épidémie de Covid-19 n’épargne pas les prisons héraultaises. Epicentre de la contagion, le centre pénitentiaire de Villeneuve-lès-Maguelone a, dès le 30 mars, confirmé deux cas positifs au sein de l’établissement. Depuis, une vingtaine de détenus a été placée en confinement individuel pour des symptômes similaires. Actuellement, selon l’Observatoire international des prisons (OIP) ils ne se-raient plus que onze en isolement.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.