[Rattrapage] Petite sélection d’enquêtes pour mieux vivre le confinement

Déposer les enfants à l’école, partir travailler, rester plus tard pour une réunion professionnelle, récupérer les enfants à l’école, repartir faire du sport, organiser le diner. Et recommencer le lendemain. Qu’elle semble déjà loin cette époque ! Alors pris dans l’engrenage du quotidien, vous êtes peut-être passés à côté de nos nombreuses enquêtes. En cette période de confinement, notre journal indépendant en ligne vous propose une petite remise à niveau avec une sélection d’articles publiés ces six derniers mois. Et en plus, vous ne serez pas pollués par la publicité ! Depuis le début, nous la refusons pour garantir notre liberté et vous faciliter la lecture.

Restez confinés, restez informés

Rémi Gaillard, le populiste qui veut « dégager Saurel »

Il enfile le nez rouge pour « porter la résistance ». Le vidéastse aux millions de vues sur Internet s’est bien présenté aux municipales de Montpellier (9,5%). Potache, vulgaire, pas toujours très drôle, comme un adolescent effronté, Rémi Gaillard s’amuse. Il a jeté un coup de pied dans la fourmilière, avançant en dehors des traditionnels schémas tout en renvoyant la plupart des autres candidats dos à dos. Depuis le début de sa campagne, il dénonce « un cirque pathétique », crée la polémique, attaque la presse locale et s’oppose aux « élites ». Bientôt dix ans après la disparition de Georges Frêche, Rémi Gaillard incarne une forme d’anti-système qui lui permet d’empiéter aussi bien sur la base électorale du Rassemblement national que du mouvement Nous Sommes. [Lire la suite]

Mieux comprendre le système Ménard

2019

Sans surprise, le maire de Béziers a été réélu dès le premier tour des élections municipales qui se déroulées dimanche 15 mars (68,7%). Victorieux pour la première fois en 2014 avec le soutien du Front national, Robert Ménard a ensuite rallié à lui l’électorat de droite. L’édile déroule ainsi sa politique face à des gauches divisées, dont la contestation n’est guère audible. L’ancien fondateur de Reporters sans frontières pourrait donc s’emparer de l’agglomération, l’échelle territoriale où se trouve les compétences les plus influentes sur la vie de la cité (Voirie, Transports, Gestion des déchets…).

Malgré le plébiscite, la gestion de Robert Ménard doit être décryptée. Trop souvent dissimulés derrière une communication offensive, parfois outrancière, les résultats de sa politique ne sont pas toujours au rendez-vous pour les Biterrois. Loin de là. Explications. [Lire la suite]

À la Paillade, les habitants resteront en retrait des municipales

A la Mosson, dit « la Paillade », bien avant le coronavirus, les élections municipales ne sont pas la première des préoccupations. Dans ce quartier montpelliérain de plus de 20 000 habitants, considéré par l’Insee comme une « vraie poche de pauvreté », l’abstention a déjà atteint jusqu’à 80% dans certains bureaux de vote aux régionales de 2015 ou aux législatives de 2017. Paroles de Pailladins sur leurs attentes – et leurs désintérêts – envers les élections. [Lire la suite]

Le drame caché des milliers d’exilés qui affluent à Montpellier

Plus de 2 400 nouveaux demandeurs d’asile à Montpellier en 2019, 2 803 en 2018, 2 442 en 2017… Alors que les exilés affluent, ils se retrouvent très démunis, faute d’hébergement et d’accueil par les pouvoirs publics. Une situation désastreuse, à laquelle squats, réseaux d’entraide et associations tentent de remédier avec les moyens du bord. [Lire la suite]

De gauche à droite, la gratuité des transports bouleverse les traditionnels clivages

La gratuité des transports en commun, un marqueur politique ? De gauche à droite, plusieurs candidats aux élections municipales se sont emparés du sujet. Ainsi, certains clivages traditionnels s’effacent au profit d’autres plus inattendus. Panorama des diverses positions sur la question, à Montpellier et dans l’Hérault. [Lire la suite]

Municipales : la sale campagne sur Twitter [Accès libre]

Invectives, clashs, moqueries, comptes anonymes qui pullulent… et dont certains seraient pilotés par des élus. Depuis plusieurs mois, Le d’Oc observe la politique montpelliéraine sur le réseau social Twitter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les échanges ne sont pas toujours reluisants, ni constructifs. [Lire la suite]

Opacité et dysfonctionnements, examen du rapport qui épingle ACM Habitat

La chambre régionale des comptes d’Occitanie a rendu un rapport mi-septembre sur la gestion d’ACM Habitat, l’office public de Montpellier Méditerranée Métropole. Le d’Oc l’a décortiqué et a trouvé quelques pépites. [Lire la suite]

Trafic maritime : l’air devient-il irrespirable à Sète ?

À Sète, France Nature Environnement a effectué des mesures de particules fines semblant montrer que la pollution liée au trafic maritime est loin d’être anodine. L’association demande que des mesures à l’année soient effectuées par Atmo Occitanie, organisme agréé pour la surveillance de la qualité de l’air. De son côté, le port, propriété de la Région, explique avoir commandé une étude sur le sujet à un cabinet privé. [Lire la suite]

Municipales à Montpellier : Malgré l’euphorie, Les verts face à l’épreuve redoutée de l’investiture

Le d’Oc l’avait écrit dès le 20 septembre. Les difficultés d’Europe écologie -Les verts pour désigner une tête de liste capable de mener la bataille des municipales à Montpellier étaient réelles. Divisée en deux camps, la famille des écologistes a retardé l’investiture pour mettre en place une primaire semi-ouverte, répondant ainsi favorablement au souhait de l’ancien député Jean-Louis Roumégas. On connait désormais la suite : trois candidats distincts issus du même parti se sont présentés au premier tour du scrutin. Aucun n’a franchi les 10%. [Lire la suite}

Festival de l’école de la vie : dans les coulisses d’un véritable business

Business du coaching et du développement personnel en tout genre, méthodes pédagogiques et écoles qui n’en ont parfois que le nom, programmes de soutien psychologique douteux… Que véhicule vraiment le Festival de l’école de la vie et son économie du bonheur ? Cette année, des voix se sont élevées contre les méthodes de son fondateur Julien Peron, un professionnel du marketing devenu par la magie de la communication, expert en éducation. [Lire la suite]

Laisser un commentaire