Municipales : Dans les coulisses des tractations… avant qu’elles n’avortent !

A Montpellier, dès les résultats du premier tour des municipales connus, Michaël Delafosse s’est activé pour faire l’union autour de lui. La manœuvre devait consister à obtenir un large rassemblement, des forces de gauche jusqu’aux soutiens de Mohed Altrad. En pleine crise sanitaire, l’opération n’a jamais abouti. Ses alliés potentiels ont préféré geler les négociations. Seule l’équipe de Clothilde Ollier a avancé ses pions. Récit de 36 heures de tractations.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.