A Montpellier, le sort du nouveau quartier Cambacérès passe par les municipales

Rien ne va plus pour la Zac Cambacérès. Une
nouvelle gare mal desservie, un tramway coûteux qui fera gagner 5 minutes sur
le temps de trajet moyen entre les deux gares, des risques cancérigènes pour
les futurs habitants du quartier situé entre deux autoroutes.

L’issue des municipales pèsera-t-il sur
le devenir d’un des derniers grands fonciers disponible de la ville, qui
doit devenir « la vitrine » de Montpellier ?

Le diable est
dans les détails. L’autorité environnementale . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.