Ancien village absorbé par Montpellier, Celleneuve défend sa « vie de quartier »

Fermeture de
petits commerces, remplacement sans concertation « de la moindre maison
qui se vend » par des immeubles, « coupure » entre l’ancien
village médiéval et la Zac de la Fontaine : ces questions sont au coeur de la
lutte des Celleneuvois pour défendre leur « vie de quartier »,
refusant de devenir une énième « cité-dortoir » de Montpellier.

« La coupure entre la Zac et l’ancien village est impressionnante ». Pour Jean Thérain, ancien président et membre actif du Comité de Quartier, une association . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.