Incinérateur de Lunel-Viel : du casse-tête écolo à la guerre d’ego

@PascalParrot

La situation de l'incinérateur de déchets Lunel-Viel est
en train de virer au vaudeville. Déchirés, les élus du Syndicat mixte entre pic
et étang (Smepe) sont dans l'impasse depuis l'hiver dernier lorsqu'ils se
prononçaient contre le renouvellement de la délégation de service public au
bénéfice de Novergie, (filiale de Suez) et le remplissage maximal des deux
fours. Un scénario qui sacrifie l'écologie et la prudence sanitaire sur l'autel
de la rentabilité, et que le président du Smepe Francis Pratx repropose . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.