Municipales : Dans l’Hérault, Les Républicains en quête d’une boussole

Avant le scrutin de mars prochain, la fédération héraultaise n’a jamais été aussi affaiblie. Elle souffre d’une diminution croissante de ses militants et de ses élus. Les derniers maires encartés préfèrent asseoir leur position avec la majorité présidentielle plutôt que de brandir l’étendard de leur parti. A Béziers, Frontignan ou encore Lodève, la formation politique tâtonne toujours.

La droite va mal. Ce n’est pas un scoop. Mais dans l’Hérault, les malheurs du parti Les Républicains sont amplifi . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.