À Montpellier, Pôle emploi condamné à verser 47 000€ à un intermittent du spectacle

Révélations. C’est une lourde condamnation pour Pôle emploi et un jugement important pour les intermittents du spectacle. Le Tribunal de grande instance de Montpellier a tranché en faveur d’un Gardois qui poursuivait Pôle emploi. Il était privé de ses allocations chômage depuis trois ans et demi. Pôle emploi a été condamné à lui verser l’intégralité des sommes dues, soit plus...de 47 000 euros !
 
 
« Tout est parti d’un soupçon de fraude. Ensuite, ça a viré à l’acharnement ». Éric est réalisateur de film. En 2015, il intervient à la prison de Béziers. Il réalise, avec (et pour) les détenus, des documentaires, des courts-métrages ou encore des programmes d’informations internes.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.