Le Cercle Mozart change de présidence sur fond de polémiques

Retrouvez Dans la salle d’attente, nos brèves du mardi avant notre long format de la fin de semaine.

 

Le nouvel agenda du Cercle Mozart met toujours Michel Fromont à l’honneur en tant que président de l’association qui réuni plusieurs décideurs du grand Montpellier. Pourtant, ce matin, Jean-Marc Maillot est présenté à la presse comme le successeur du "parrain". Cette passation intervient alors que le cercle peine à éteindre la polémique sur la réception de l’essayiste conservateur Eric Zemmour. Plusieurs chefs d’entreprises et notables qui fréquentent le cercle n’ont pas vraiment compris la tribune offerte au chroniqueur controversé. Même chez les francs-maçons, notamment dans la loge du Grand orient de France, l’incompréhension persiste. « Il y a beaucoup de jalousie », balaye Jean-Marc Maillot. Selon l’avocat spécialiste du droit public « Les Républicains vont aussi l’accueillir pour qu’il dédicace son livre (demain soir au siège du parti, en présence de Laurent Wauquiez, ndlr). » Et de justifier : « jusqu’à présent, la plupart de nos invités étaient de gauche. » D’ailleurs, le Cercle Mozart devrait recevoir, en avril prochain, Edwy Plenel, le directeur de Mediapart (partenaire du d’Oc).

Parmi les projets de Jean-Marc Maillot : « diversifier les évènements », « proposer des actions pour le développement économique du territoire » et… « mettre fin à l’image de la franc-maçonnerie. » Concernant ses éventuelles ambitions en politique, celui qui est également conseiller municipal délégué à Castelnau-le-Lez, ne place pas les municipales de 2020 comme « une priorité ».

 

***

 

Orchestra : Pierre Mestre sort du bois

Pour la première fois, Pierre Mestre, le PDG d’Orchestra - géant mondial du textile pour la petite enfance - s’est exprimé publiquement sur les mauvaises conditions de travail au sein de son entreprise que Le d’Oc a révélé en juin 2018, puis en décembre dernier. Le 24 janvier, le directeur-fondateur du groupe s’est adressé aux salariés réunis au siège de Saint-Aunès et a répondu aux questions des journalistes de France 3. Il a annoncé plusieurs chantiers comme la revalorisation salariale – « on ne peut pas vivre avec le Smic de manière décente » -, plus de bienveillance ou encore moins d’intérimaires. Pierre Mestre a également reconnu que le processus de transformation dans lequel Orchestra est engagé pour faire face à la concurrence d’Internet ou la baisse de la natalité se révèle « difficile ». « Nous n’avons pas été à la hauteur de notre capacité à accompagner ce changement, à l’expliquer, à le motiver, et parfois même à donner les moyens. »  Et de prévenir : « revenez me voir dans un an et j’espère vous annoncer qu’il y a toujours des problèmes mais qu’il y en a un peu moins. » Chiche !

 

***

 

Frédéric Bort prend ses distances avec Mohed Altrad

L’ex-directeur de cabinet de Georges Frêche s’éloigne de l’industriel Mohed Altrad. Jusqu’à présent enthousiasme à l’idée d’œuvrer pour la candidature aux municipales du président du Montpellier Hérault Rugby, Frédéric Bort ne serait jamais vraiment parvenu à acquérir la confiance du milliardaire. Il aurait été désagréablement surpris d’apprendre que Mohed Altrad consultait plusieurs personnalités sans pour autant l’informer par avance. Parmi les rencontres qui ont pu dérouter quelques professionnels aguerris : le conseiller municipal Djamel Boumaaz (ex-FN).

« J’ai fait le constat que la politique française allait se polariser autour d’un grand parti du centre, La République en marche. J’ai plaidé pour qu’il ait le soutien, l’investiture. Mohed Altrad ne semble pas partager ce point de vue, explique au d’Oc Frédéric Bort. Mohed Altrad a l’habitude des affaires mais n’a pas tous les codes de la politique. » De son côté, le sénateur Jean-Pierre Grand préfère relativiser ce qui pourrait ressembler à un divorce alors que la campagne électorale n’a pas encore débuté. « Frédéric Bort ne peut pas assurer la campagne d’un candidat qui n’est pas encore déclaré de 8 heures à 22 heures. Il a un domaine viticole dont il doit s’occuper, répond le parlementaire. Il y en a qui veulent plus de places, certains veulent que les autres en aient moins mais chacun trouvera sa place. »

Contacté à plusieurs reprises par Le d’Oc, Mohed Altrad n’a pas donné suite à nos sollicitations.

 

***

 

EELV : Jean-Louis Roumégas candidat aux municipales, comme d’hab’

La semaine dernière, Le d’Oc évoquait l’organisation d’une réunion sur le plan climat à Montpellier par l’écologiste Jean-Louis Roumégas. Ce qui entraînait la question suivante : « L’ex-député Roumégas y crorait-il encore ? » Le lendemain de cette publication, l’ancien parlementaire a envoyé un communiqué de presse pour annoncer son évènement. Par la suite, il est invité sur la matinale de France Bleu Hérault dans laquelle il affirme être candidat aux prochaines élections municipales. Le d’Oc a-t-il du flair ? Pas sur ce coup : en effet, Jean-Louis Roumégas est candidat à chaque scrutin municipal depuis 2001, soit depuis 19 ans déjà !

 

Lire aussi l'intégralité de nos enquêtes sur Orchestra :

Orchestra : Du conte de fées au cauchemar des salariés

Orchestra : Misère et colère dans les entrepôts du château

Disproportion des salaires chez Orchestra : 32 ans de Smic pour le DG


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

Laisser un commentaire