Coupe du monde de foot féminin : rendez-vous manqué avec "La Paillade" ?

Le Mondial de football féminin débute dans six mois. A Montpellier, les habitants de la Mosson, dont le stade va accueillir cinq rencontres, regrettent de ne pas être davantage tenus informés ou impliqués dans l’organisation de l’événement. Avec le projet d'une nouvelle enceinte sportive de l'autre côté de la ville, c'est probablement la dernière compétition d'envergure qui se déroulera dans ce quartier populaire souffrant d'importantes difficultés socio-économiques. Une occasion pour l’instant manquée, de créer du lien social et de mettre la femme à l’honneur.
 
Une compétition internationale, des équipes de haut niveau, des joueuses talentueuses… Et pourtant. Le football féminin est toujours aussi peu ou mal valorisé.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.