Dépollution de l’ancienne raffinerie Exxon-Mobil :
les riverains entre impatience et inquiétude

A Frontignan, les riverains de l’ancienne raffinerie pétrolière Exxon-Mobil attendent toujours qu’une étude sanitaire dissipe leurs inquiétudes sur la pollution de leur environnement. Des analyses de l’air, publiées le 12 novembre dernier, se veulent rassurantes, bien qu’elles sèment le doute sur l’origine des pollutions et sur le véritable niveau de risque avant que ne commence le chantier de dépollution fin 2019.

 

Ignorant le panneau d’interdiction « attention danger site pollué Exxon-Mobil et filiale de Esso SAF », un chat noir file sous le ciel bas de novembre.


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

Laisser un commentaire