En Marche 34 : La lutte des places

La crise est proche. Manque de démocratie participative, difficultés à se positionner pour les prochaines municipales à Montpellier, querelles de personnes… Dans l’Hérault, le mouvement d’Emmanuel Macron perd de sa fraîcheur et de sa vitalité. Dans ce contexte, plusieurs adhérents décident d’agir pour faire bouger les lignes. Quitte à déranger la direction départementale nommée par les équipes nationales. En ligne de mire : le scrutin de mars 2020.

 

C’est une réunion qui laissera des traces au sein des marcheurs héraultais. La conférence sur le renouveau en politique organisée le 9 octobre dernier par le comité du centre-ville de Montpelliern avec comme unique intervenant Romain Subirats, ancien conseiller du président Philippe Saurel (DvG) à la métropole, n’a fait qu’amplifier les tensions au sein de la macronie locale. Si le malaise existait déjà bien avant cet évènement – Le d’Oc en a d’ailleurs fait le récit à plusieurs reprises (ici ou ici) -, cette fois-ci, la fracture semble imminente.


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

Laisser un commentaire