Halles Castellane : le juteux business de Salerno dans le viseur de la mairie de Montpellier

Après la remise en cause du bail emphytéotique qui lie la mairie de Montpellier à une société de Marcel Salerno pour la gestion locative d’une partie des Halles Castellane, Philippe Saurel a annoncé lancer un audit juridique et financier pour évaluer la nature du contrat. Bien qu’il n’ait jamais été attaqué en quasiment 20 ans d’existence, le bail se révèle pourtant extrêmement avantageux pour l’homme d’affaires montpelliérain. Certains estiment même qu’il agirait au détriment des finances de la municipalité et de l’intérêt public. En 2017, Uniqlo s’est d’ailleurs engagé à reverser plus d’un demi million d’euros à la SCI du chef d’entreprise sans que la Ville n’en voit la moindre contrepartie. 
 
Le 31 mars 2017, le monde politique et économique montpelliérain se presse aux Halles Castellane. Il s’agit de participer à la petite fête organisée pour l’inauguration du magasin Uniqlo. L’enseigne de textile japonaise s’installe dans une surface laissée vide depuis 2015, après le départ de La Halle.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !

Connectez-vous

Sinon abonnez-vous sans tarder !
Découvrez nos formules à partir de 4,92€/mois


Enregistrer un nouveau compte

Choisissez votre niveau d'adhésion

Choisissez votre méthode de paiement


Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.