La rétrodoc de l’été

Certains ont repris le chemin du travail, d'autres profitent toujours des vacances. Mais la rentrée approche ! Alors pour vous accompagner en douceur dans cette dernière partie estivale, Le d'Oc vous propose une petite rétrospective de nos publications depuis le début de l'année 2018. Cette sélection d'articles vous permettra de découvrir ou de vous replonger dans des enquêtes ou des grands entretiens souvent exclusifs.

 

Justice : Montpellier dépossédée de ses moyens

Parce qu'une justice en bonne santé est fondamentale pour une démocratie, nous avons souhaité comprendre la situation dans la capitale héraultaise. Comme un peu partout en France, l'état des lieux est alarmant. A Montpellier, les tribunaux croulent sous des dossiers toujours plus nombreux. Les conditions de travail n’étant pas réunies, magistrats et fonctionnaires peinent à effectuer leurs missions convenablement.

 

Rossignol, le baron qui voulait devenir pharaon

Stephan Rossignol, maire de La Grande Motte, en janvier 2018.

Au moment où La Grande-Motte fête ses 50 ans, Le d'Oc est revenu sur le parcours de son maire, Stéphan Rossignol. Un véritable professionnel de la politique qui préside l'agglomération du Pays-de-l'Or en cumulant avec un mandat de conseiller régional. Au fil des années, alors que l'édile de la cité des pyramides pouvait prétendre à un destin national, il s'est finalement replié sur son fief avec en ligne de mire : le projet Ville-Port contesté par une partie importante de ses administrés.

 

Une fois la neige fondue, Montpellier glisse sur le terrain boueux des polémiques

Un épisode neigeux et voilà tout Montpellier paralysé durant plusieurs jours. Pendant cette crise, le maire et président de la métropole, Philippe Saurel, a essuyé de nombreuses critiques sur sa gestion des intempéries. Simple politique politicienne ou reproches justifiés ?

 

Font del Rey : une tour indigne à Montpellier

Depuis plusieurs décennies, la copropriété Font del Rey située sur la Place du Grand Mail, dans le quartier populaire de la Mosson à Montpellier, ne cesse de se dégrader. La centaine d’appartements présente souvent les mêmes symptômes : infiltrations d’eau, traces importantes d’humidité, installation électrique parfois défaillante représentant un danger pour les occupants, ventilation inefficace, absence de chauffage dans l’une des parties du bien… Ces conditions de vie ont donc de graves répercussions sur la santé des habitants. Et les rapports du service d’hygiène de la Ville se multiplient. En vain ?

 

Montpellier : l'unité de la fac de droit fragilisée

Après l'expulsion violente de jeunes occupant un amphithéâtre de la fac de droit de Montpellier par une milice cagoulée, l'établissement universitaire essaie de terminer l'année tant bien que mal. Un épisode qui laissera des traces aussi bien chez les anciens diplômés, que les étudiants et les enseignants.

 

« Malheureusement, à Montpellier, les promoteurs font la pluie et le beau temps »

Après 11 ans d’existence, les militants de Non au béton ! restent toujours mobilisés. Ils viennent d’ailleurs d’attaquer au Conseil d’État le projet Oxylane, un centre commercial dont l’implantation est prévue sur une colline boisée à Saint-Clément-de-Rivière. L’occasion pour Le d’Oc de revenir sur une décennie de combat pour préserver la ceinture verte au nord de Montpellier avec Me Alain Berthet, porte-parole de l’association.

Orchestra : Du conte de fées au cauchemar des salariés

Et si la success-story du géant de la petite enfance n’était qu’une histoire pour endormir les grands ?  Et si elle cachait finalement une entreprise qui se voulait plus grosse que le bœuf ? De la dépression au burnout en passant par le simple ras-le-bol, six salariés ont livré au d’Oc les raisons qui les ont poussés à fuir une firme à laquelle ils ont souvent sacrifié des années. Management inexistant ou oppressif, non-respect de la sécurité, économie de moyens frisant le ridicule, dysfonctionnements logistiques, manque d’effectifs… Au royaume des enfants, les employés malheureux montrent du doigt le siège du château, situé à Saint-Aunès, dans l’Hérault. Et la gestion capricieuse du couple Mestre.

 

Futur stade de foot : la concertation renvoyée aux vestiaires

Pas de débat en conseil de métropole. Des élus et des maires informés seulement par la presse. Absence du résultat des études de faisabilité... Philippe Saurel, le maire de Montpellier et président de la métropole, semble néanmoins poursuivre coûte que coûte ce projet d'envergure. Quite à ce que l'équipement souffre d'un manque cruel de concertation politique ou citoyenne.

 

A lire aussi :

Altrad 2020 : les quadras, les notables et les loges

Le TGI de Montpellier regrette que Stéphanie Jannin ait donné « une image négative de la politique »

Mosquée Avérroès ; départ de l'imam sous haute tension

LREM34 : Marcheurs au bord de la crise de nerfs

VéloCité Montpellier : « Nous ne sommes pas une ville cycliste »

 

 

 


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

Laisser un commentaire