Indemnités, alcool, déplacements…. Les abus quotidiens de la gouvernance grand-mottoise

Révélations. Bien qu’il ne soit pas encore rendu public, Le d’Oc s’est procuré le rapport d’observations définitives de la Chambre régionale des comptes (CRC) sur la municipalité de La Grande-Motte. Le document accable la gestion communale du maire Stéphan Rossignol. Il pointe de nombreuses « anomalies » et autres « lacunes ». Indemnités des élus trop élevées, constitution d’une importante cave à boissons alcoolisées sur le lieu de travail, non transparence sur les déplacements de l’édile et certains de ses élus, dysfonctionnement sur le recrutement du directeur général des services, diverses cadeaux souvent injustifiés… Un manque de rigueur criant à tous les étages qui favorise d’importants avantages en nature. 

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.