Altrad 2020 : les quadras, les notables et les loges

Mohed Altrad, le numéro un mondial de l’échafaudage, multiplie les rencontres avec une partie de la classe politique montpelliéraine. Son moteur : travailler sur sa probable candidature aux prochaines municipales. Celui qui préside aussi le MHR œuvre pour un large rassemblement autour de lui, du parti Les Républicains (LR), en passant par l’UDI et La République en marche (LREM), jusqu’à certains proches de Carole Delga et du parti socialiste. Par conséquent, les places à ses côtés seront chères. Mais tous ses nouveaux soutiens veulent d’abord se ranger derrière « un projet » car « l’anti-Saurel ne fait pas un programme de campagne ».
 
Pas le temps de digérer la finale perdue du Top 14 de rugby. L’appétit de Mohed Altrad est trop important. Ces dernières semaines, l’agenda du président du Montpellier Hérault Rugby (MHR) s’est densifié. Le chef d’entreprise enchaine de nombreux rendez-vous avec plusieurs membres de la classe politique montpelliéraine. L’objet de ces rencontres ?

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.
Facebook
Twitter