« La claque du siècle était indispensable pour le PS »

Aux législatives de 2017, Fatima Bellaredj a réalisé l’un des plus mauvais scores de l’histoire du parti socialiste sur Montpellier (6,9%). A l’écart des arcanes du pouvoir, l’ex-présidente départementale du Planning familial s’est retrouvée cette fois-ci en tête d’affiche pour participer à une déroute collective, bien que prévisible. Aujourd’hui, après 20 ans de fidélité à sa formation politique, celle qui dirige l’union régionale des Scop n’a pas repris sa carte. Elle s’est donc mise en congés du dernier congrès. Un an après sa cuisante défaite, à moins de deux ans des prochaines municipales, Le d’Oc est allé prendre de ses nouvelles.


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

Laisser un commentaire