Las-Rébès : chantier en péril et espaces verts définitivement sacrifiés ?

En 2015, le projet de construction de logements sociaux dans le quartier montpelliérain de Las-Rébès avait fait l’objet d’une forte contestation. Par la suite, le mouvement Nuit Debout avait pris part à la mobilisation et la colline s’était même transformée en ZAD durant tout un semestre. Les revendications : l’absence de mixité sociale et la densification urbaine au détriment de la protection d'un espace vert. En septembre 2016, le site a été évacué pour permettre le début des travaux. Désormais, quasiment deux ans après, le chantier est en retard et les plans doivent être revus. Les riverains, eux, souffrent de la situation.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.