Pour Philippe Saurel, « tout roule ! » Ou presque…

N’ayant « pas compris » l’absence du d’Oc à une conférence de presse annoncée le vendredi 18 mai à 16 heures pour le jour-même à 17h30, le maire de Montpellier a souhaité nous rencontrer pour évoquer les prochaines municipales. Le rendez-vous a donc eu lieu samedi 19 mai, dans un café du centre-ville. L’occasion de revenir sur le sondage commandé par Mohed Altrad ainsi que sur différents dossiers qui alimenteront la dernière partie du mandat. Voici ce qu’il faut en retenir.
 
« Ce qu’a fait Midi Libre est scandaleux ! » Philippe Saurel n’en décolère pas. En publiant, jeudi 10 mai, des extraits erronés d’un sondage Ifop sur les prochaines municipales de Montpellier, le quotidien régional a lancé la campagne de 2020 dans la cacophonie la plus totale. Pas de commanditaire, pas de précisions sur l’échantillon ni sur la marge d’erreur de l’étude… Le titre de presse s’est illustré par son manque de rigueur. Huit jours plus tard, l’institut de sondage diffuse l’intégralité de son enquête avec des résultats qui divergent de ceux avancés une semaine auparavant. Il n’en fallait pas moins pour que Philippe Saurel dénonce à juste titre la propagation « d’une fausse information ».

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.