Rossignol, le baron qui voulait devenir pharaon

Véritable professionnel de la politique, Stéphan Rossignol, 56 ans, s’est emparé de La Grande-Motte en 2008 pour faire du Pays-de-l’Or son fief électoral. Au risque de se retrancher sur son territoire sans pouvoir aspirer à un destin national. Désormais, déterminé à laisser son empreinte sur la cité des pyramides, il porte le projet Ville-Port coûte que coûte. Quitte à braquer une partie importante de la population qui lui prédit sa perte politique.     

 

En 1968, La Grande-Motte accueillait ses premiers pionniers. Cette année, le demi-siècle de la cité des pyramides correspond aussi au 10e anniversaire de Stephan Rossignol à la tête de sa municipalité. « Enfin, c’est moins symbolique », sourit l’édile qui a le sens du calendrier. En lançant une vaste opération d’aménagement urbain, dont le projet emblématique nommé Ville-Port, et qui s’étend jusqu’en 2026, le maire LR divise la population. Pour la première fois depuis qu’il est élu, l’édile se heurte à la contestation programmatique d’une partie de ses administrés.  « Ces projets sont politiquement sensibles », reconnait-il. Puis de s’avancer : « quand je suis arrivé au pouvoir, il y avait des cartons d’études ! Tous mes prédécesseurs en ont parlé…J’assume mes responsabilités, je veux conduire ces opérations avec les conséquences que cela peut représenter ». L’enjeu : devenir le maire bâtisseur plutôt que bétonneur. Et peu importe, s’il se met électoralement en danger. Car tout au long de sa carrière, Stephan Rossignol a su rebondir pour se repositionner.


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

Laisser un commentaire