Jour : 30 novembre 2017

Enquête
Société

A l'Ouest de Montpellier, le mur de la honte divise toujours

 Incongru ! Depuis six ans, l’avenue Aglaé-Adanson est une « absurdité » dans le paysage montpelliérain. La nuit, le dimanche et les jours fériés, elle est fermée par d’énormes barrières cadenassées. Or, cette avenue de 400 mètres est le seul lien direct entre la Paillade et Malbosc. Officiellement, cela vise à « assurer la tranquillité » des riverains. Mais […]

Continuer à lire