« Montpellier la surdouée » cernée par les bidonvilles

Montpellier compte au moins huit bidonvilles. Originaires, pour la plupart, de Roumanie, les habitants de ces sites insalubres vivent de recyclage, de ferraillage et de mendicité. Le d’Oc s’est rendu dans deux de ces bidonvilles - l’un au nord, l’autre au sud. Dans les deux cas, les occupants sont menacés d’expulsion.

 

On l’aperçoit de l’A9, entre les sorties Montpellier sud et Montpellier centre : pendant quelques secondes, calé à 90 km/h derrière son volant, on entrevoit de vilaines baraques en tôle agglutinées près d’une passerelle. Et durant ce court laps de temps, on se dit que peut-être des gens vivent là, tout contre l’autoroute, sur cette parcelle coincée entre Odysseum et Port-Marianne, ancrés sur un terrain gros comme un timbre poste et collé dans une zone où des millions d’euros irriguent d’incessants chantiers…


Ce contenu est accessible uniquement aux lecteurs abonnés


  • - 59 / 1 Année
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine à l'adresse de votre choix.
    - 35 / 6 Mois
    Vous accédez librement à l'intégralité du contenu
    - 79 / 1 Année
    Vous devenez membre privilégié et accédez librement à l'intégralité du contenu. Vous recevrez gratuitement Le d'Oc magazine. Vous serez invité également aux différents événements organisés par la rédaction. Si vous estimez qu'il manque un média comme Le d'Oc sur votre territoire, soutenez notre initiative et permettez-lui de s'installer durablement.
    - 15 / 2 Mois
    Vous accédez librement à l’intégralité du contenu pendant deux mois.

    Sélectionnez un mode de paiement

    No payment methods are available for the selected subscription plan.

Laisser un commentaire