Futur stade de foot : Et si on dopait la Zac Oz…

Contre toute attente, le 4 mai 2016, Philippe Saurel a annoncé la naissance d’un nouveau stade de football. Louis Nicollin en rêvait, le président de la métropole de Montpellier s’y engage. L’enceinte de la Mosson sera donc délaissée, et une nouvelle enceinte accueillera les joueurs de Loulou d’ici quatre ou cinq ans, au sud-est de la ville, près d’Odysseum. Mais au-delà des effets d’annonce, le pari se révèle audacieux : Montpellier est aujourd’hui la seule ville française à se lancer dans la création d’un tel équipement. Et des questions persistent… Comment les Pailladins vivent-ils le déménagement du stade alors que rien ne semble être prévu pour se substituer à l’édifice ? Un nouveau stade est-il vraiment nécessaire ? Quel modèle économique privilégier ? Pourquoi faire exactement ? Cette semaine, Le d’Oc s’interroge sur ce projet doté d’environ 25 000 places pour un investissement qui s’élèverait autour de 120 M€.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
Le stade, s'il se construit, se situera au sud de Montpellier dans le prolongement de la zac Oz. Une zac initiée par Jean-Pierre Moure, ex président PS de Montpellier Agglomération, et contre laquelle, aux dernières municipales de 2014, Philippe Saurel, encore candidat, avait fait campagne... Avant de se raviser. Quelle pertinence cet équipement peut-il avoir dans l'aménagement complexe et coûteux de cette zone ? Une nouvelle fois, la métropole n'a pas donné suite à nos demandes d'interview.
 

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.