Higuet, l'ex délégué du préfet entre en campagne malgré « les pressions »

A 45 ans, l’officier de police judiciaire part aux législatives sur la deuxième circonscription de l’Hérault en candidature libre. Audacieux ou inconscient ? Sébastien Higuet se révèle avant tout déterminé sans laisser transparaître le moindre doute.
 
Sans le soutien d’un parti politique, ni en marche avec les supporters d’Emmanuel Macron, Sébastien Higuet s’engage pourtant dans sa première campagne électorale. Objectif : devenir député de la République en juin prochain. Culotté mais périlleux...

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.