Patrick Vignal après avoir rejoint Macron : « Je suis en paix avec moi-même »

Depuis mardi 14 mars, le député PS de la neuvième circonscription de l’Hérault (Lunel, Mauguio, La Grande-Motte…) a officialisé son soutien à Emmanuel Macron. Plus « frêchiste » que socialiste, bien plus pragmatique que dogmatique, Patrick Vignal reconnaît ne « jamais vraiment avoir été accepté » au sein du parti à la rose. Alors, c’est avec sérénité que le parlementaire revient sur ces premiers jours après avoir franchi le Rubicon.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.