Vers une constituante citoyenne après les législatives ?

Guy Ciblac ne transige pas avec l'exigence de transparence en politique. Celui qui a exercé en tant que psychiatre et psychanalyste à Angoulême n'est pas venu dans le sud pour profiter d'une retraite ensoleillée mais pour s'engager citoyennement. Membre actif de l'association anti-corruption Anticor, co-fondateur de l'association citoyenne locale Sud-Babote, il participait, le 25 février dernier, au lancement d'une campagne pour un appel vers une constituante citoyenne.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.